Close

26 avril 2017

JARDINER SUR SON BALCON

Vous êtes-vous déjà demandé s’il était possible d’avoir un jardin quand on a un balcon ? Beaucoup aimeraient pouvoir cultiver quelques légumes mais n’ayant pas de jardin, pensent que ce n’est pas possible… Et c’est faux : on peut jardiner sur son balcon !

Un potager sur la terrasse

Oui, un petit potager sur un balcon c’est tout à fait possible. L’idéal serait d’avoir au moins un carré potager mais à défaut d’avoir la place nécessaire, une multitude de possibilités alternatives s’offre à vous, à condition d’avoir l’ensoleillement adapté à chaque plant : il est recommandé de choisir un emplacement bénéficiant du soleil une grande partie de la journée. La seule limite est que sur son balcon on ne choisi pas…

Pour récolter régulièrement des légumes et des herbes, pas trop encombrants et au cycle de croissance court, les cultiver en pots ou en jardinières : salades, radis, tomates cerises, petits arbustes à fruits, fraises, carottes, poivrons et aubergines…  les jardinières et les pots sont parfaitement adaptés. Adaptez le contenant aux plants. Par exemple pour les tomates et les poivrons, préférez des pots assez hauts capables de supporter le poids du plant à maturité qui ne se renverseront pas.

Les plantes aromatiques trouveront facilement leur place sur votre balcon dans une jardinière consacrée ou dans des pots éparpillés. Thym, ciboulette, persil, menthe, basilic, verveine… la liste est longue.

Il existe des bacs sur pieds pour créer des jardins en hauteur. C’est une bonne astuce quand on manque de place. On peut ainsi caser d’autres pots plus petits en dessous. En revanche, il y a des légumes qui seront impossible à cultiver en pot ou jardinière. Les courges, les melons, les pastèques…, demandent beaucoup d’espace pour un seul plant.

Créer des potées gourmandes

Plus l’espace est petit, plus il vous faudra l’optimiser : combiner dans un même pot légumes, fleurs et herbes, en tenant compte des hauteurs des végétaux ainsi que des besoins en eau, en soleil et en terreau de chaque plante. Les tomates aiment le soleil  mais les laitues un peu moins, l’astuce va donc être de les protéger un peu sous les pieds de tomates.

Par exemple, dans un pot de 60 cm de diamètre, plantez au milieu un pied de tomate cerise, soutenu par un tuteur. Plantez par exemple de la bourrache, très décorative avec ses fleurs en étoiles bleues qui vont attirer les insectes pollinisateurs, indispensables pour le bon développement des fleurs de tomates et des œillets d’Inde qui vont stopper les vers mangeurs de racines. Tout autour du pot, pourquoi ne pas planter un pied de basilic et de ciboulette ainsi que deux salades ? Tous les quinze jours, ajoutez de l’engrais organique pour tomates (de juin à septembre). Il y a de nombreux mélanges à créer dans les pots et jardinières.

Arroser son jardin

Si en pleine terre les légumes peuvent aller chercher de l’eau plus facilement, l’arrosage de votre jardin en pot doit être plus régulier, notamment quand il fait chaud, car dans les pots la terre sèche plus vite. Veillez à ce que le terreau soit constamment humide. Vous devez pouvoir y enfoncer votre doigt jusqu’à 15-20 mm. Arrosez une à deux fois par jour (le matin et le soir) quand il fait chaud est donc important. Veillez toutefois à n’arroser que quand c’est un peu sec. Si c’est trop humide vos plantes risquent de pourrir. Attention également à ne pas mouiller les feuilles pour limiter les maladies.

Un petit jardin c’est déjà bien

Vous n’aurez évidemment pas le rendement d’un grand potager en pleine terre, mais néanmoins de quoi avoir quelques légumes frais et des herbes aromatiques tout au long de la saison et le plaisir d’aller les cueillir pour les cuisiner directement. C’est déjà bien ! Attention à ne pas surcharger le balcon et vérifier que les règles de copropriété autorisent la pose de jardinières néanmoins.

 

 


Le cojardinage ou jardin partagé

Vous aimeriez jardiner mais n’avez pas terrain ? Vous avez un jardin mais pas le temps de planter des légumes ? Le cojardinage est une tendance qui se développe : depuis le site web Plantez Chez Nous vous pourrez trouver selon vos besoins un jardinier ou un jardin… Et vous partagerez les récoltes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *