Close

15 mars 2017

TOMATES

On l’oublie bien souvent mais la tomate est un fruit. C’est même le fruit que l’on prend le plus pour un légume et c’est définitivement le fruit que l’on cultive le plus dans le jardin potager ! Les plants de tomates sont les grands incontournables du jardin.

Nous vous proposons de nombreuses variétés, précoces ou tardives,  issues de nos serres de production : Coeur de Boeuf, Marmande, Montfavet, Andine Cornue, Roma,… vous trouverez au magasin plus d’une douzaine de variétés ainsi qu’une sélection de variétés greffées et de tomates cerises.

Planter des pieds de tomates dans le jardin présente de nombreux avantages : faciles à cultiver, récolte abondante, diversité de consommation, apports caloriques faibles… Si vous avez un balcon ensoleillé, vous pouvez cultiver des pieds en pot. D’ailleurs, que vous cultiviez en pleine terre, en carré potager ou en pot, l’entretien est sensiblement le même. Afin de récolter de beaux fruits et pour que le rendement de vos pieds de tomates soit optimum, il est important les entretenir tout au long de la saison.

Planter des pieds de tomates

  • Choisissez une exposition ensoleillée et chaude.
  • Préparez votre terre de plantation avec de la Corne broyée, du compost, du fumier bien décomposé, des jeunes pousses d’orties hachées ou autres engrais organiques… tout est bon pour les tomates.
  • Recouvrez de terre.
  • Faites vos trous pour planter vos pieds, espacés de 80 cm environ. Installez au moment de la plantation un tuteur solide pour maintenir le pied bien droit et éviter que les tiges ne se cassent sous le poids des fruits ou à cause du vent.
  • Enlevez les feuilles situées en bas du pied, surtout celles qui sont en contact avec le sol. L’humidité, plus importante, risque d’entraîner l’apparition de maladies.

N’hésitez pas à planter quelques pieds d’oeillets d’Inde. Cette fleur a des vertus insecticides qui protégeront la tomate de certains parasites et maladies. Vous pouvez aussi planter (ou semer) des Capucines, la fleur attire les insectes parasites, ce qui évitera qu’ils se placent sur votre pied de tomate.

Eliminer les gourmands

Environ 1 mois après la plantation du pied, et ce jusqu’à ce que vous l’arrachiez, il est important de supprimer les gourmands (ébourgeonner). Ils poussent sans cesse! Repérez les départs qui apparaissent à la base des feuilles ou des tiges. Si vous les laissez en place, ces nouvelles tiges donneront des fruits qui surchargeront le pied et l’épuiseront.

Il est important de faire une coupe bien nette pour ne pas blesser la tige principale.

Pincer la tomate

Il faut pincer régulièrement, pour réduire le développement du pied tout en assurant la croissance des fruits, dès qu’apparaissent des bourgeons à l’aisselle de la tige principale et ce, tout au long de la période de culture. Pincez la tige principale au dessus du 5e bouquet de fleurs en août.

Il s’agit de ne laisser sur la tige que les feuilles principales et les fruits en formation. Pincer les tiges latérales qui naissent à l’aisselle de la tige principale du bout des ongles. Seule la tige principale doit être conservée et ce tout au long de la croissance.
En fin de saison, pour éviter que la plante ne s’épuise à produire des fruits qui ne mûriront pas, étêter la tige principale, après le 5e bouquet de fleurs.

Ne jamais arroser le feuillage après cette opération, car la plaie serait une entrée pour les maladies

Effeuillez les pieds 

L’effeuillage de la tomate se fait en fin d’été afin de laisser passer le soleil entre les branches pour faire murir les tomates. N’enlevez pas trop vite ni en trop grande quantité les feuilles de vos pieds de tomates, car cela peut entraîner un affaiblissement de la plante mais si vous ne taillez pas vos pieds de tomates, ils pousseront au détriment de la production de fruits.

A l’aide d’un sécateur, coupez les feuilles situées juste au-dessus des grappes de tomates pour que les fruits bénéficient du maximum de chaleur.

Arrosage des plants de tomates

La tomate a besoin d’arrosages fréquents et réguliers, 3 fois par semaine par temps sec (1 ou 2 fois si vous paillez le sol). Arrosez au pied en veillant à ne pas mouiller le feuillage, afin de limiter l’apparition du mildiou.

La tomate est déshydratée quand les feuilles se recroquevillent, fanent et jaunissent, depuis le bas de la tige.

Le paillage des pieds permet de réduire les apports en eau et d’éviter la pousse des mauvaises herbes. Installez au pied de la plante une couche de 15 cm de hauteur minimum pour que le paillage soit efficace. Choisissez un paillage végétal qui en se décomposant apportera de nombreux nutriments au sol. Renouveler le paillage en cours de culture si nécessaire.

 

Voilà, régalez-vous de votre production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *